e-commerce-cameroun-webmaster-freelance

Cela fait moins de 10 ans que l’e-commerce (commerce électronique) a fait son apparition en Afrique. Malgré son jeune âge, il évolue, mais à très petit pas.

L’e-commerce en Afrique ne représente que 2% du commerce électronique dans le monde, soit environ 8 Milliards de dollars.

Malgré le faible taux de pénétration de l’internet, certains pays sont plus dynamiques et donnent une bonne image de l’e-commerce en Afrique. Parmi ces pays, nous pouvons citer : Le Nigeria, Le Kenya et la Côte d’Ivoire

Pourquoi le Cameroun est-il à la traîne dans l’E-commerce?

Même s’il faut reconnaître que dans ce secteur, des géants tels que Jumia, Kaymu, Cdiscount ou Africa Shops prennent de l’ampleur, cela ne suffit toujours pas pour relever ce secteur. Plusieurs problèmes sont à l’origine de cela :

Le faible taux de pénétration de l’internet : Contrairement au Cameroun, la Côte d’Ivoire s’est engagée dans une importante réforme en investissant dans les infrastructures, les réseaux de fibres optiques.

Le coût élevé de la connexion : La connexion internet au Cameroun est encore très cher. Et tout le monde n’a pas les moyens d’avoir une connexion chez soi ou sur son mobile.

Le faible taux de bancarisation : Tout le monde ne dispose pas d’une carte bancaire pour acheter en ligne.

L’absence d’esprit entrepreneur virtuel : Sur 10 Camerounais qui veulent créer une boutique en ligne ou un site pour se faire de l’argent, seuls 2 se lancent vraiment

Absence de promoteur pour développer les services électroniques.

Sites mal conçus avec un mauvais référencement, suivit d’une mauvaise organisation. : Pour créer votre boutique en ligne, il faut:

  • Bien se préparer
  • Définir vos objectifs,
  • Confier la création et le référencement à un spécialiste
  • Bien penser l’organisation de la chaîne des validations des commandes aux livraisons
  • Être patient, persévérant et mettre sur pied une bonne stratégie web-marketing
  • Savoir qu’on dépense pour en gagner

Selon Investir au Cameroun, 2% de camerounais achètent et vendent sur internet. Pourtant, d’après Tidjane Deme, le directeur de Google pour l’Afrique francophone, le Cameroun dispose de tous les atouts pour devenir un champion de l’internet. «Il y a un certain nombre de pays que je regarde aujourd’hui avec beaucoup d’envie. Prenez un pays comme le Cameroun, dont le niveau de formation universitaire est élevé. Le niveau d’alphabétisation est très élevé et le pays est bilingue. C’est un cocktail formidable pour réussir sur internet. Mais la connectivité est un énorme problème. Résolvez les problèmes de connectivité du Cameroun et vous avez un champion potentiel de l’internet.» a-t-il déclaré dans une interview à l’agence Ecofin.

Pour améliorer ce secteur, il faut réduire les coûts d’accès à internet, opter pour les paiements à la livraison et les paiements mobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *